Le Nord veut garder ses TGV

par Mathieu Hébert
Publié le 8 février 2019 à 15:26 Mise à jour le 18 février 2019

Usagers, élus et cheminots. De nombreuses voix s’élèvent pour réclamer le maintien des dessertes TGV dans les villes moyennes du Nord et du Pas-de-Calais. Alors que la SNCF entretient le flou sur la question, plusieurs liaisons seraient menacées dans la région, notamment sur l’axe Arras-Douai-Valenciennes.

« Certaines sources parlent de suppression ou de fortes réductions  », avance Frédéric Chéreau, maire (PS) de Douai. « Cette décision serait un contresens historique par rapport aux enjeux environnementaux de la période  », estime le député communiste Alain Bruneel, élu du Douaisis, qui l’a écrit au patron de la SNCF, Guillaume P

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous