Louis Witter

Le photojournaliste qui montre les violences policières

Publié le 31 décembre 2020 à 10:53 | Mise à jour le 30 décembre 2020

Quand il faisait ses études à Paris, en 2016, ce jeune photojournaliste pratiquait déjà la photo depuis longtemps. Parmi les thèmes qu’il a traités ces dernières années : les manifestations contre le mariage homosexuel (en 2013), l’extrême droite parisienne, les anticapitalistes… En 2015, il était à Nantes pour couvrir les manifestations contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. En février 2016, il photographiait l’expulsion de réfugiés au métro La Chapelle, à Paris

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Lille Les vœux du monde de la culture pour 2021

Ils étaient une centaine d’artistes (acteurs, musiciens, compagnies indépendantes…) à marcher en direction de la DRAC ce mardi 19 janvier pour faire part de leurs revendications. Leur principale demande, le renouvellement de « l’année blanche » au-delà du mois d’août 2021. « Certains n’ont pas pu (...)

Douaisis Un camion pour remplacer le service public

Le Département du Nord est fier d’annoncer l’arrivée, le 11 janvier, du Camion bleu France Services du Douaisis. Comme dans l’Avesnois et le Cambrésis, ce véhicule est en fait un bus itinérant destiné à rapprocher les services publics des habitants qui en sont éloignés. Quid des mairies, des (...)

Calais À Calais, les violences policières ne cessent pas

Un des responsables associatifs de l’Auberge des migrants, à Calais, a assisté, samedi 19 décembre, à une interpellation musclée d’une personne en exil et candidate à un passage vers la Grande-Bretagne. Il a photographié la scène. Cela n’a pas été du goût des policiers qui, prétextant qu’il ne portait pas (...)

Thermalisme Alain Bocquet tire l’alarme

Le maire de Saint-Amand-les-Eaux attire l’attention des ministres de l’économie et de la Santé sur la situation des établissements thermaux. Dans un courrier qu’il leur adresse, il explique que la pandémie de Covid-19 a durement frappé ce secteur. Le bilan est très lourd avec 100 000 millions d’euros (...)

Lire aussi :