Emploi

Les associations de chômeurs demandent des mesures d’urgence sociale

Publié le 24 juillet 2020 à 15:19

Dans un courrier qu’elles adressent ce 17 juillet au Premier ministre et à la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, quatre organisations de chômeurs demandent à être reçues par leur ministre de tutelle, Élisabeth Borne.

Ces associations sont AC !, l’Apeis, la CGT – Privés d’emploi et le MNCP (Mouvement national des chômeurs précaires). Elles s’inquiètent face aux fermetures d’entreprises et aux annonces de licenciements qui se multiplient. Une inquiétude que confirme d’ailleurs le président Emmanuel Macron lui- même en affirmant ce mardi 21 juillet, à TF1, qu’il y aura un million de chômeurs supplémentaires l’an prochain. Malgré les mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire, les

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous