Emploi

Les associations de chômeurs demandent des mesures d’urgence sociale

Publié le 24 juillet 2020 à 15:19

Dans un courrier qu’elles adressent ce 17 juillet au Premier ministre et à la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, quatre organisations de chômeurs demandent à être reçues par leur ministre de tutelle, Élisabeth Borne.

Ces associations sont AC !, l’Apeis, la CGT – Privés d’emploi et le MNCP (Mouvement national des chômeurs précaires). Elles s’inquiètent face aux fermetures d’entreprises et aux annonces de licenciements qui se multiplient. Une inquiétude que confirme d’ailleurs le président Emmanuel Macron lui- même en affirmant ce mardi 21 juillet, à TF1, qu’il y aura un million de chômeurs supplémentaires l’an prochain. Malgré les mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire, les

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Philippe Allienne Ils n’oublient pas. Ne les oublions pas !

Dans un monde où le bluff et la diagonale du flou semblent les règles, la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement voudrait nous faire perdre nos repères.
Et finalement, nous ne pensons plus qu’à cela. Quand pourra-t-on rouvrir nos commerces de proximité, quand pourrons-nous à nouveau (...)

Deuxième vague La France reconfinée

« Il n’y a pas d’autre solution. » Ce jeudi 29 octobre à 18 heures, dans une conférence de presse, le Premier ministre Jean Castex a poursuivi l’intervention « pédagogique » du président Macron la veille au soir. L’ensemble du territoire français est à nouveau confiné, de ce jeudi 29 à minuit au 1er (...)

Lire aussi :