Droits réservés
Initiative

Les communistes d’Haubourdin invitent à découvrir la ville

par Philippe Allienne
Publié le 17 septembre 2021 à 12:10

À l’occasion des journées du patrimoine, le PCF d’Haubourdin et environs invite à une balade pour découvrir ou redécouvrir d’histoire d’Haubourdin, près de Lille. C’est ce dimanche 19 septembre à 15 h au jardin public. Les explications de Nathalie Capy, élue municipale et secrétaire de la section Loos-Haubourdin.

  • Qu’est-ce qui vous a donné l’idée de cette balade patrimoniale ?
    Depuis les dernières élections municipales, le conseil d’Haubourdin compte trois élu(e)s communistes. Si nos interventions lors des séances du conseil et nos actions sur les dossiers concernant la vie des habitants commencent à être repérées, nous demeurons peu visibles. À l’occasion de la journée du patrimoine, nous souhaitons montrer notre attachement à la ville et la montrer à l’aune, notamment, de son histoire ouvrière et des préoccupations actuelles.
  • Concrètement, que proposera cette sortie ?
    Nous donnons rendez-vous à 15 h devant le monument du jardin public, point de départ de la balade. Le jardin public, c’est déjà un symbole en soi. Auparavant, il y avait à cet endroit un tribunal des Prudhommes. Il y avait aussi un centre des finances publiques. Nous évoquerons donc la perte des services publics de proximité, un thème qui nous est cher. Nous parlerons ensuite culture en nous rendant à la ferme du Bocquiau. Notre promenade nous conduira aussi au mail du Bon Pêcheur, sur l’ex-tracé de la Deûle avant que celle-ci soit mise au grand gabarit. Les transports fluviaux sont évidemment un sujet qui nous intéresse. Et puis, devant l’hôtel de ville, nous évoquerons l’histoire liée à cette mairie. Haubourdin, faut-il le rappeler, a eu un maire communiste, Adolphe Dutoit, de 1945 à 1947. Il a été résistant durant la guerre. Nous terminerons d’ailleurs la visite sur la bataille d’Haubourdin. Autre étape et autre sujet : nous dirons un mot de notre vision de l’urbanisation en nous arrêtant à l’entrée du quartier du Parc.
  • L’histoire ouvrière fait aussi partie du circuit…
    Bien sûr. Nous nous rendrons sur la friche Lever où nous échangerons autour de la problématique liée à cette friche. Et nous proposerons une halte devant l’usine Cargill dont on connaît l’actualité douloureuse depuis l’annonce du PSE en novembre 2019. À travers ces deux exemples, nous voulons rendre hommage à l’histoire ouvrière et aux luttes sociales qui ont marqué et marquent encore Haubourdin. Ces usines, qui ont été florissantes, ont commencé à dépérir dès lors qu’elles ont été rachetées par de grandes multinationales.
  • Vous demandez le pass sanitaire ?
    Absolument pas, notre balade se faisant exclusivement à l’extérieur, le pass n’est pas nécessaire. Contrairement à celle proposée en soirée par la Ville, à la lampe de poche, mais avec pass exigé…