Entretien avec Anicet Le Pors

« Les idéologies rétrogrades doivent être combattues sur le terrain politique »

par Philippe Allienne
Publié le 23 octobre 2020 à 12:18

L’ancien ministre de la Fonction publique (de 1981 à 1984) et ex-membre de la direction du PCF vient de publier un livre, La Trace (La Dispute) [1], dans lequel il consacre un chapitre à la laïcité.

L’assassinat de Samuel Paty est-il un échec de la laïcité ?
Quelques jours après l’assassinat de Samuel Paty, tout le monde est encore dans l’émotion. Ce n’est pas propice à une réflexion rationnelle approfondie de la laïcité. Cela dit il faudra entreprendre rapidement une analyse critique de la situation et de la façon dont les autorités publiques, les juridictions et les forces de la cause laïque ont mis en œuvre ce principe pierre angulaire de notre République.

Dans votre livre, vous écrivez que le mouvement de sécularisation dans l’organisation des sociétés en longue période apparaît fondamental.
En effet, sur le très long terme, nous sommes en France (mais a

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Notes :

[1La Trace, Anicet Le Pors, éd. La Dispute, octobre 2020, 206 pages, 20 €.