Covid-19

Les non-soignants souffrent aussi

Personnel hospitalier

Publié le 26 mars 2020 à 22:08 | Mise à jour le 27 mars 2020

Lorsque le président de la République a fait sa première annonce, il y a deux semaines, le personnel soignant hospitalier était déjà dépassé. Sa dernière annonce, ce 25 mars, porte enfin sur son engagement, « à l’issue de cette crise », de lancer « un plan massif d’investissement et de revaloriser les carrières ». Cela fait des mois que l’hôpital public réclame de telles mesures. En attendant, Emmanuel Macron n’a pas chiffré sa promesse et d’ici la fin de la pandémie, les soignants peinent durement à la tâche. Ils ne sont pas les seuls, le personnel hospitalier non-soignant souffre tout autant. Témoignages.

Antoinette, secrétaire médicale

« Avons-nous le temps face à l’urgence sanitaire ? »

Antoinette* est secrétaire médicale dans un hôpital public de la Loire. Elle raconte son vécu de l’épidémie dès les premières heures.

  • Dans cet établissement d’Auvergne-Rhône- Alpes, on a très vite passé la consigne de limiter les contacts. « Le personnel a eu interdiction de se rendre dans les bureaux de la direction. » Les cadres ont d’ailleurs été mis au télétravail dès la première semaine. Dans les autres services, en revanche, l’effectif est resté le même. « La DRH ne voulait libérer pratiquement personne alors qu’on parlait confinement et limitation des contacts. Elle a laissé les agents prendre le risque de se contaminer malgré les recommandations données. »

Absence de masques

La direction a ensuite demandé au personn

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Spécial Transports Faire du vélo la nouvelle voiture

60 % des trajets effectués en voiture font moins de 5 km, pourtant, le vélo et la marche sont les moyens de déplacement les plus performants pour les trajets courts. Plus rapide, peu coûteux et non-polluant, le vélo ne représente cependant que 3 % des trajets effectués. Pour tripler ce chiffre, le (...)

Lille Solid’Art. Une vente record pour les Pères Noël verts

La sixième édition de Solid’Art était organisée du 18 au 20 septembre à l’Hôtel de ville de Lille. Cette édition, qui a réuni 5 000 visiteurs et 150 artistes, a permis de récolter 125 000 € de dons grâce à la vente de 700 oeuvres de tout type. C’est 10 000 € de plus que l’année dernière, qui (...)

Lire aussi :