Droits réservés
Hauts-de-France

« Les subventions régionales ne doivent pas payer les bonus des grands patrons »

par Justine Frémy
Publié le 21 avril 2022 à 21:53

Dans un communiqué paru jeudi dernier, les élus du groupe de la Gauche républicaine et écologique au conseil régional ont réagi à l’annonce de la rémunération jugée « indécente » de 66 millions d’euros octroyée à Carlos Tavares, président du groupe Stellantis. Les élus socialistes et communistes rappellent notamment que la Région et les collectivités locales avaient financé l’usine de batteries électriques de Douvrin (ex-Française de Mécanique), dans le Pas-de-Cala

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous