Marie-Hélène Bourlard « Et la misère, c’est pas politique ? »

Publié le 7 février 2020 à 18:12

L’ex-candidate aux élections européennes est connue pour son franc-parler.
Lorsqu’elle était ouvrière et déléguée CGT
dans le textile, à Poix-du-Nord, elle s’était
battue pour de meilleures conditions de
travail et avait emmené les salariés dans
une lutte pour leur dignité et contre les
licenciements. Elle avait alors acheté une
action de son entreprise afin d’assister à
l’assemblée générale au carrousel du
Louvre et ne s’était pas gênée pour interpeller so

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous