Marie-Hélène Bourlard « Et la misère, c’est pas politique ? »

Publié le 7 février 2020 à 18:12

L’ex-candidate aux élections européennes est connue pour son franc-parler. Lorsqu’elle était ouvrière et déléguée CGT dans le textile, à Poix-du-Nord, elle s’était battue pour de meilleures conditions de travail et avait emmené les salariés dans une lutte pour leur dignité et contre les licenciements. Elle avait alors acheté une action de son entreprise afin d’assister à l’assemblée générale au carrousel du Louvre et ne s’était pas gênée pour interpeller son patron, un certain Bernard Arnault. Aujourd’hui secrétaire de l’UFR CGT « textile ,cuir, habillement » , elle représente les retraités à la CGT. Aux Restos du cœur, où elle est bénévole, elle n’a en principe pas le droit de parler politique. Elle le fait pourtant en demandant aux responsables : « Et la misère, c’est pas politique ? »

Ces articles peuvent vous interesser :

Retraites Un gouvernement désespérément sourd

Après plus de deux mois de mobilisation contre la réforme des retraites et une communication gouvernementale qui mise sur l’essoufflement du mouvement, force est de constater que la surdité de l’Élysée et des ministres ne peut effacer le mécontentement. À de très rares exceptions près (danseurs de (...)

Retraites La rue face au passage en force

La motion référendaire tentée le 17 février par le groupe Gauche démocrate et républicaine, à l’Assemblée nationale n’a pas recueilli le nombre de signataires suffisant. Dans l’immédiat, l’idée d’un référendum populaire sur la réforme des retraites ne peut s’appliquer. Mais les (...)

Maubeuge La fierté ouvrière

Myriam Baziz, pour le PCF, et Laurent Lehrhaupt, de Lutte ouvrière conduisent la liste « Maubeuge, Une ville pour tous, Belle - Rebelle - Fraternelle », un rassemblement de citoyen(ne)s de toutes origines et des sympathisants écologistes, des militants syndicaux ou responsables associatifs. (...)

Cargill Haubourdin. Rendez-vous au tribunal le 3 mars

Lors d’une assemblée générale organisée vendredi 14 février dans une salle extérieure à l’usine, les élus CGT de Cargill Haubourdin ont informé que la consultation du Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) s’achèvera le 26 mars et non le 28 février comme le prévoyait le calendrier initial. D’ici là, le CSE (...)

A la Une :

Lire aussi :