Grand débat

Marly ouvre le bal des doléances

par Ousmane Mbaye
Publié le 9 janvier 2019 | Mise à jour le 12 janvier 2019

En préambule au « grand débat » national qui se tiendra à la mi-janvier et en pleine crise des Gilets jaunes, le président Emmanuel Macron appelle les maires à « bâtir le socle du nouveau contrat pour la nation ». Le 12 décembre, la ville de Marly a été la première dans le Nord à ouvrir ses cahiers de doléances à ses citoyens. L’occasion d’exprimer les inquiétudes et les attentes. Le maire Fabien Thiémé (PCF) répond à nos questions.

Quelle est l’importance du cahier de doléances   ?
Ce cahier fait vivre l’espoir de la mise en œuvre des moyens nouveaux pour le droit de vivre décemment et surtout pour exprimer la colère des familles sur le pouvoir d’achat et les retraites qui ne font que baisser avec l’augmentation du prix des carburants, de l’eau, du gaz, de l’électricité et de la pression fiscale. Chaque année il y a cent millions d’euros d’évasion du budget de l’État et mille milliards au niveau de l’Europe.

Vous attendiez-vous à un tel engouement ?
Je ne m’attendais pas à voir une telle de

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

8 mars Le combat éternel des femmes algériennes

Ce 8 mars, consacré « Journée internationale des droits des femmes », donne lieu à une multitude d’initiatives dans le monde. Les deux femmes dont nous avons recueilli le témoignage observent cette journée à travers l’actualité algérienne.

Rencontre impromptue sur le campus de l’université de Lille 1, à (...)

Yves Rocher rend les femmes plus belles… et pour cause

Mieux qu’un slogan publicitaire, une réalité par la grâce de la direction d’Yves Rocher. Ce « diamant » du capitalisme français qui compte cinquante millions de clients résidant dans quatre-vingt-dix pays, qui emploie quinze mille salariés, qui traite autant de commandes par jour, qui réalise un chiffre (...)

A la Une :

Lire aussi :