Droits de l'homme

Michelle Bachelet exhorte la France

Publié le 11 décembre 2020 à 16:59

La Haut-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU, qui s’était déjà inquiétée des violences policières lors des manifestations des Gilets jaunes, pointe du doigt le « racisme et les contrôles au faciès des forces de l’ordre qui doivent être traités urgemment ». Très critique sur les conséquences qu’aurait la loi « sécurité globale », elle ne l’est pas moins quant au projet de loi contre le séparatisme rebaptisé « projet de loi confortant les principes républicains ». Elle exhorte les autorités françaises « à éviter de prendre des mesures qui résultent dans la stigmatisation de groupes entiers » et les invite à faire en sorte « que des groupes ne soient pas stigmatisés ou ne voient pas leurs droits de l’homme violés parce que certains individus ont fait des choses qu’il ne fallait pas faire ».

(Photo : © Gobierno de Chile)

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous