Après l’assassinat de Samuel Paty

Mieux accompagner les enseignants pour la transmission de la laïcité

Publié le 23 octobre 2020 à 11:43

L’assassinat de Samuel Paty devant son collège du Bois d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine, ne nous plonge pas seulement dans l’horreur. Il n’est pas sans rappeler les pires actes commis par les islamistes contre les citoyens algériens durant les années 90. Prétextant alors une interruption du processus électoral qui, en janvier 1991, avait empêché le FIS (Front islamique du salut) d’accéder au pouvoir, ils ont pris les armes et le maquis et ont commencé à commettre des assa

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Julien Quennesson, maire de Somain Service très volontaire

C’était l’une des bonnes nouvelles au soir du 28 juin 2020 : la ville de Somain demeure le gros bastion du Douaisis administré par un maire communiste. La liste d’union (PCF-PS-société civile) menée par Julien Quennesson est parvenue en tête. Mais pour la majorité municipale, le travail et les (...)

élections La leçon américaine

Le clap de fin n’a pas encore mis un terme au mauvais feuilleton de l’élection présidentielle américaine. Donald Trump persiste à s’autoproclamer vainqueur, exacerbant ainsi les tensions. Pendant son mandat, il n’a cessé de diviser et hystériser le peuple américain. Les fausses promesses, les (...)

Lire aussi :