Ne souriez pas, vous êtes filmée !

Publié le 16 octobre 2020 à 11:27

Sandrine R. est enseignante à l’université de Lille. Ce jour-là, elle voyage à bord du TER qui la ramène d’Arras où elle avait participé à une réunion. Portant le masque obligatoire, elle était occupée à consulter son smartphone quand quatre policiers s’approchent de son siège. L’un d’eux lui adresse un bonjour auquel elle répond distraitement. Mal lui en prend. Le policier montre un geste agacé qui la convainc de laisser son téléphone. Elle raccroche mais trop tard. L

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

À Arras, dans sa ville natale Robespierre aura son musée

La municipalité d’Arras projette l’ouverture d’un musée dédié à Maximilien Robespierre (1758-1794) à l’horizon 2026. Les amis de l’Incorruptible s’en réjouissent !
Il s’agit d’une revendication trentenaire de l’association Les Amis de Robespierre pour le bicentenaire de la Révolution française (...)

Lire aussi :