Les soignants face au Coronavirus

« Où sont les masques ? »

Crise sanitaire

par Philippe Allienne
Publié le 20 mars 2020 à 12:15 Mise à jour le 27 mars 2020

Depuis quelques soirs, les fenêtres et balcons s’éclairent pour donner libre cours aux applaudissements
des habitants qui acclament le personnel soignant. Dans les communes rurales et les habitations les plus
éloignées, certains citoyens, relevant leur isolement habituel, suggèrent aux ruraux d’accrocher un linge
blanc. Cette reconnaissance est belle. Mais si, comme l’a dit notre président,
« nous sommes en guerre »
contre un ennemi invisible, il faut regretter que l’intendance ne suive.

Après la première prise
de parole du président
de
la
République sur la
crise sanitaire dans
laquelle nous sommes plongés, les éloges à
l’égard du personnel soignant sont devenus
la règle. Emmanuel Macron bénit l’hôpital
public et notre système de santé, un certain
vendredi 13 mars sur nos écrans de la télévision publique, et peu après, le peuple lui
emboîte le pas en applaudissant le personnel soignant chaque soir.

Mais le personnel
hospi

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous