Nathalie Lorette

Pour la cantine à 1€ à Valenciennes

Publié le 13 novembre 2020 à 15:58

« On le sait les enfants sont les premières victimes de la pauvreté. » Conseillère municipale communiste de Valenciennes, Nathalie Lorette demande au maire de revoir les tarifs de la cantine, sur le modèle du dispositif adopté par Denain depuis la rentrée, afin d’atténuer les conséquences de la crise sur les familles. « Face à cette crise économique et sociale, revoir les tarifs de la cantine scolaire à la baisse, voire la gratuité pour certaines familles, permettrait à nombre d’enfants de bénéficier d’un repas équilibré sur la journée » alors que les associations proposant de l’aide alimentaire voient toujours plus de personnes affluer. Malgré les prix différenciés dans les cantines de Valenciennes, « le prix moyen d’un repas avoisine les 4 € et est l’un des plus élevés de l’arrondissement » indique l’élue qui préconise un tarif unique à 1

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Métropole lilloise Disparition du « prêtre des Roms »

Le « père Arthur », figure de la défense des Roms à qui il apportait aide matérielle et réconfort, est décédé ce lundi 23 novembre à l’âge de 82 ans. Ce défenseur inlassable de la cause des pauvres avait embrassé celle du peuple rom peu après son arrivée à Lille en 2006. Face aux expulsions (...)

Point de vue Alerte pour les jeunes de moins de 25 ans

« ll n’y aura pas de RSA pour les moins de 25 ans », a rappelé le gouvernement, par la voix de son Premier ministre, Jean Castex.Étendre le revenu de solidarité active aux 800 000 jeunes sans formation ni emploi équivaudrait à moins de 5 milliards d’euros. Cette information est à mettre en (...)

La chronique d’Éric Bocquet Sénat intra-muros

La saison budgétaire est engagée au Sénat. Ce mardi après-midi, nous voterons sur le budget de la Sécurité sociale, notre groupe votera contre, il ne permettra pas de redonner aux hôpitaux et à leurs personnels les moyens d’assumer leur si précieuse mission. Hier, lundi, nous avons examiné le (...)

Lire aussi :