DR
Rentrée grelottante à l’université

Qui va payer la facture ?

par Philippe Allienne
Publié le 23 septembre 2022 à 16:51

À Strasbourg, l’Université a annoncé un plan de cinq actions pour faire baisser le coût de la consommation énergétique. Parmi elles : la fermeture des locaux durant deux semaines supplémentaires cet hiver. À Lille, l’action va plutôt porter sur les postes administratifs. La CGT s’inquiète.

Dans la perspective de la hausse de la facture énergétique, la CGT Ferc Sup a demandé à la ministre de l’Enseignement et de la Recherche qui va payer le chauffage cet hiver ?
La question a été posée lors du Comité technique ministériel du 8 septembre. La réponse de Sylvie Retailleau a été en substance : « bâtiments, chauffages, fluides : on va s’en occuper. Il y a des efforts de solidarité à faire dans notre ministère, comme dans tous les autres. Il ne faut pas que recruter soit incompatible avec se chauffer : on y travaille. » Concernant le besoin urgent de rénovation des établissements, « souvent dans des états lamentables et véritables passoires thermiques » souligne la CGT, : « Il y a un travail interministériel prévu, avec une planification par l’État pour améliorer les 15 à 20 millions de mètres carrés de l’ESR ».
Pour le syndicat, ces réponses doivent apparaître dans les li

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous