Nord

S’unir pour un département solidaire et au diapason des communes

Publié le 25 septembre 2020 à 12:51

S’il n’y a pas de report, les prochaines élections départementales, qui seront couplées avec les élections régionales, auront lieu en mars 2021. C’est un rendez-vous important pour la démocratie locale. Dans le Nord, l’assemblée départementale compte 82 conseillers (deux par canton, un homme et une femme). Président du groupe Communiste, républicain, citoyen et apparentés (dix élus), Charles Beauchamp fait le point sur les enjeux.

Attribution essentielle, l’Assemblée départementale vote le budget départemental et prend les délibérations nécessaires à la définition des politiques départementales et au fonctionnement des services publics, dans les domaines qui relèvent de sa compétence. Ce lundi 28 septembre va être voté le budget supplémentaire nécessaire pour faire face aux dépenses engendrées par l’épidémie de coronavirus. À six mois de la fin de son mandat, Jean- René Lecerf

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Littérature Des ateliers d’écriture pour les 100 ans du PCF

Dans le cadre du centenaire du Parti communiste français, le collectif Culture de la Fédération du Nord a mis en place des ateliers d’écriture. Ils ont démarré en octobre et dureront jusqu’en mai 2021 avec une restitution prévue en juin. Liberté Hebdo, partenaire de l’opération, publiera régulièrement (...)

Restrictions et fermetures Le cri d’alarme des professionnels

Ils étaient environ 200, vendredi 9 octobre, devant la préfecture du Nord, à réclamer davantage de souplesse ou d’aides après le basculement de la métropole lilloise en zone d’alerte maximale. Parmi eux, on remarquait des employés ou patrons de bars, de discothèques, de salles de sport mais aussi des (...)

Tourcoing Les pompiers brûlent d’impatience

Ils étaient environ 600 pompiers lundi 12 octobre, vers 10 h du matin, à dire leur colère dans les rues de Tourcoing. Ils n’ont pas choisi la ville par hasard, c’est Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, qu’ils souhaitent interpeler face au silence de Jacques Houssin, nouveau président du Sdis (...)

Lire aussi :