Comines

Salut Auguste

Publié le 26 novembre 2020 à 10:36

« Auguste Parent, troisième du nom » comme il aimait à le dire, Auguste est parti en douceur dans la nuit du 20 au 21 novembre. À 89 ans tout juste. À l’Ehpad de Comines, à peine entré, on avait déjà eu un petit aperçu du bonhomme arrivé avec ses « revendications », son ordinateur. Jusqu’au bout, le syndicaliste CGT emblématique de l’usine Massey-Ferguson de Marquette aura été ce « militant comme il en existe peu », salué ainsi par Patrick Markey, ancien directeur du Travail, témoin de la lutte inédite des métallos du machinisme agric

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Lille Les vœux du monde de la culture pour 2021

Ils étaient une centaine d’artistes (acteurs, musiciens, compagnies indépendantes…) à marcher en direction de la DRAC ce mardi 19 janvier pour faire part de leurs revendications. Leur principale demande, le renouvellement de « l’année blanche » au-delà du mois d’août 2021. « Certains n’ont pas pu (...)

Lire aussi :