Presse engagée

Se réapproprier le droit à une information pluraliste : l’affaire des citoyens !

Par Jean-Louis BOUZIN

Publié le 28 août 2020 à 12:23

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme (...). » C’est ce qu’énonçait déjà la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ! Depuis, cette liberté, fondement de la démocratie, a sans cesse été réaffirmée, que ce soit par la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 ou par la Convention européenne de 1950. « Tout citoyen peut parler, écrire, imprimer librement. » Mais... « qu’est- ce qu’un droit abstrait sans les moyens de l’exercer ? » interroge le Grand Larousse. Que devient le droit réel d’informer et d’être informé face au mur de l’argent ? Que deviennent les débats pluralistes qu’une information honn

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous