Sept syndicats appellent à un " 1er mai plus que jamais"

Publié le 24 avril 2020 à 12:04

« Nous porterons ce 1er mai 2020, bien que confiné-es, les revendications qui sont plus que jamais d’actualité. »
Pas question, donc, d’oublier la journée des travailleurs sous prétexte que la crise sanitaire empêche la mobilisation classique. Dans un communiqué, six syndicats appellent à manifester avec « pancartes, banderoles ou en envahissant les réseaux sociaux » : la CGT, la FSU, U.S Solidaires et les organisations lycéennes et étudiantes Fidl, Mnl, Unef et
Unl. « Donnons à cette journée une véritable force collective ! Le 1er mai, soyons visibles, solidaires, déterminé-es. Nous ne
paierons pas la crise générée par des choix politiques d’un système capitaliste mortifère »

écrivent-ils.

Évoquant le déconfinement et les menaces sur le droit du travail, le communiqué syndical estime que « cela ne peut se faire sans la garantie la plus absolue de la sécurité de chacun, chacune, ainsi que celle de ses enfants. La santé, la sécurité, le droit de retrait, de
grève, le droit syndical doivent être respectés !! »

Les organisations réclament non pas des primes, mais « de vraies revalorisations salariales du SMIC et des salaires en particulier dans les conventions collectives où ils sont les plus bas, tout comme dans la fonction publique ! »Elles insistent également sur le développement des services publics et sur des aides substantielles pour ceux et celles qui sont dans une situation difficile.

Ci-dessous le communiqué dans son intégralité :

Ces articles peuvent vous interesser :

Renault MCA Maubeuge : retour en images sur la marche du 30 mai

Samedi 30 mai, plus de 8 000 personnes ont marché de l’usine MCA Maubeuge jusqu’à l’hôtel de ville pour contester le plan de fusion avec l’usine Renault de Douai. Élus, syndicalistes, salariés et citoyens étaient réunis ce matin contre ce projet, pour préserver les emplois et le savoir-faire de l’usine de (...)

Témoignage Dépistage : entre principes et réalité

Une lectrice atteinte du Covid-19 nous a fait part de son désarroi face à la difficulté de se faire dépister, en plein cœur de la métropole lilloise, au milieu du mois de mai. Elle nous explique pourquoi elle a finalement dû y renoncer, malgré l’importance des tests pour endiguer l’épidémie alors que le (...)

Camélia Jordana Pour une police républicaine !

Il faut être déséquilibré ou ne pas tenir sur ses deux jambes pour souhaiter que la police française ne puisse pas travailler dans un cadre républicain. C’est le problème de fond qu’a soulevé Camélia Jordana, actrice et chanteuse, lors de l’émission de Laurent Ruquier « On n’est pas couché » le 23 mai (...)

Ô mon scrutin ! (air connu)

C’est le plus beau des scrutins. Le Conseil d’État a néanmoins demandé lundi au Conseil constitutionnel de se pencher sur son cas via une question prioritaire de constitutionnalité - dire QPC pour faire court et instruit -. La loi d’urgence du 23 mars qui assume le premier tour et engage sur le report (...)

Serrons-nous les coudes

Distanciation sociale ? Distanciation sociale ? Est-ce que j’ai une tronche de distanciation sociale ? Non mais pour qui me prenez-vous ? C’est vrai ça, un peu quand même, déjà qu’on nous oblige à tenir la distance, et là en plus c’est physique, il ne faudrait pas en plus qu’on prenne nos distances (...)

A la Une :

Déconfinement Comment bien porter un masque ?

Le port du masque est désormais obligatoire dans certains lieux publics, notamment dans les transports, mais aussi dans les magasins, chez le médecin, sur le lieu de travail, etc. Voici comment bien porter un masque pour se protéger et protéger les autres.
Comment porter un masque chirurgical en (...)

Lire aussi :