© Secours populaire français (source : gallica.bnf.fr)

« Son refus de porter les armes contre les Algériens était tout à fait naturel »

Publié le 14 mai 2021 à 12:12 Mise à jour le 18 mai 2021

Journalistes algérien vivant à Lille, Rabah Chaïbi avait rencontré Voltaire Develay en compagnie de Gilbert Avril [1]. Il l’avait interviewé pour le site Vialille. Voici ce qu’il avait écrit à l’époque.

Nous sommes donc allés voir monsieur Voltaire Develay, à Raismes au sud du département du Nord. Gilbert l’avait averti. J’ai rencontré ce jour-là un brave homme qui se porte comme un charme. Il vit dans une belle petite maison avec sa femme. Il était tout heureux de nous voir. Surtout Gilbert, l’une des rares personnes à l’avoir soutenu dans un combat qui n’était pas du tout évident à l’époque. Refuser de porter les armes était dans les années cinquante assimilé à de l

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Notes :

[1Gilbert Avril, décédé le 22 janvier 2014, a été secrétaire de la fédération du Nord du Secours populaire.