Calais

Un été très violent pour les migrants

Publié le 10 septembre 2021 à 11:32

Alors que le gouvernement britannique envisage de repousser les navires lui amenant des migrants, l’organisme Human Rights Observers (HRO) dénonce une communication hypocrite de la ville de Calais. Celle-ci continue à s’illustrer par une politique inhumaine envers les candidats à l’exil.

La petite phrase qui agace profondément les militants de HRO vient de la maire LR Natacha Bouchart : « Je souhaite à toutes et à tous de profiter sans réserve d’un été coloré sous le signe de Calais LA Plage. » C’était dans un flyer distribué aux habitants au mois de juillet dans le cadre d’une campagne de communication de grande ampleur menée par la ville.
Loin de ce discours, Human Rights Observers dépeint un été sombre, caractérisé par des politiques migratoires toujours plus répressives, sécuritaires, et contribuant à l’invisibilisation des personnes bloquées à

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous