Sarah Gensburger

Un livre pour ne jamais oubier les attentats du 13 novembre

par Ousmane Mbaye
Publié le 13 novembre 2020 à 16:06

« C’est un travail qui a pris cinq ans » explique Sarah Gensburger, sociologue au CNRS à propos du livre Les mémoriaux du 13 novembre. Paru le 30 octobre, celui-ci a pour but d’ « étudier les réactions sociales au 13 novembre à partir de vrais matériaux identifiables, les papiers, photographies et autres choses déposés devant les lieux des attentats à Paris après le 13 novembre »détaille la sociologue. Dès les lendemains des attaques, Gérôme Truc et Sarah Gensburger alertent la ville de Paris sur la nécessité de réaliser des « archivages de rue » de ces mémoriaux éphémères qui recouvrent les trottoirs des 10 et 11ème arrondissements. Les services d’archivage de la capitale et les éboueurs travaillent alors ensemble pour choisir ce qui peut être gardé ou non.

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous