Gaëlle Maillard

Une journée d’études pour « gagner la ratification de l’OIT »

par Ousmane Mbaye
Publié le 25 septembre 2020 à 14:52

Le collectif « femmes-mixité » de la CGT du Nord organise lundi 28 septembre une journée d’études contres les violences au travail. « Cette journée a pour but de faire connaître l’engagement de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur la question des violences sexistes et sexuelles subies par les femmes au travail » explique Gaëlle Maillard, animatrice du collectif femmes- mixité de l’union départementale de la CGT du Nord, très engagée auprès de l’OIT sur cette question. La CGT plaide notamment pour que la France ratifie la convention 190 adoptée par l’OIT le 21 juin 2019 reconnaissant que « toute personne a droit à un monde du travail exempt de violence et de harcèlement ». Lors de cette journée, les intervenantes spécialisées Sabine Reynosa

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous