Finlande. Pour une semaine de quatre jours ?

Publié le 10 janvier 2020

Sanna Marin, la nouvelle Première ministre finlandaise a fait couler de l’encre cette semaine. La raison ? L’été dernier, alors qu’elle était encore ministre des Transports, elle s’était prononcée en faveur d’une semaine de travail de quatre jours, de six heures chacun, pour un salaire identique. Si la mesure ne fait pas officiellement partie du programme gouvernemental, elle ne manque pas de soulever le débat. À quand l’ouverture de la discussion en France ?

Ces articles peuvent vous interesser :

Retraites Un gouvernement désespérément sourd

Après plus de deux mois de mobilisation contre la réforme des retraites et une communication gouvernementale qui mise sur l’essoufflement du mouvement, force est de constater que la surdité de l’Élysée et des ministres ne peut effacer le mécontentement. À de très rares exceptions près (danseurs de (...)

Retraites La rue face au passage en force

La motion référendaire tentée le 17 février par le groupe Gauche démocrate et républicaine, à l’Assemblée nationale n’a pas recueilli le nombre de signataires suffisant. Dans l’immédiat, l’idée d’un référendum populaire sur la réforme des retraites ne peut s’appliquer. Mais les (...)

A la Une :

Lire aussi :