« Haubourdin plus humain » refuse l’augmentation de la taxe foncière

Publié le 19 février 2021

Dans une intervention qu’il a faite devant le conseil municipal d’Haubourdin, le groupe « Haubourdin plus humain » a dit ne pouvoir « accepter une augmentation du taux de la taxe foncière pour les particuliers quand, dans le même temps, l’État décrète unilatéralement la diminution de 50 % de la taxe foncière des entreprises ». Le groupe a voté contre l’augmentation en rappelant que, dans la même ville, une entreprise comme Cargill qui se permet de licencier la moitié de ses salariés après avoir bénéficié de milliers d’euros au titre du CICE paye 50 % de moins.
Si la municipalité peut compter sur une rentrée correspondant à un taux de 23 % pour les entreprises, expliquent le groupe, c’est parce que l’État compense le manque à gagner (mais en bloquant le taux à 23 %). Mais en réalité les entreprises ne paient que la moitié ! Finalement on a une augmentation de la taxe foncière des particuliers (le taux passe de 23 % à 24 %) mais, dans les faits pour les entreprises, une diminution de moitié de la taxe (comme si pour eux, le taux était passé à 11,5 %).

Ces articles peuvent vous interesser :

Audrey Pulvar Il faut écouter les victimes

Adjointe à la mairie de Paris et candidate à la Présidence de la Région Île-de-France, l’ancienne journaliste a raconté (à France Inter) ce qu’ont vécu ses cousines, violées dans leur enfance par son père, Marc Pulvar, syndicaliste et nationaliste martiniquais. « Quand vous êtes la fille d’un monstre, (...)

A la Une :

Défusion ? Du divorce dans l’air à Bruay-La-Buissière

L’élection, cet été, à la tête de Bruay-La-Buissière de Ludovic Pajot (Rassemblement national) a tendu les relations entre Bruay et la commune associée de Labuissière au point qu’un nombre croissant de Labuissiérois envisagerait volontiers une défusion. Le mariage avait été célébré en 1987, du temps où (...)

Lire aussi :