La protection des personnes peut virer au flicage

Publié le 20 mars 2020

Nous avons toutes et tous reçu des SMS relayant les messages du gouvernement concernant la lutte contre le Covid-19 et les mesures contre la contamination. Les opérateurs télécoms ont joué le jeu sans toutefois aller jusqu’à partager les numéros de téléphones des particuliers. Ce n’est pas le cas partout. Israël, la Belgique et la Corée du Sud, par exemple, n’hésitent pas à utiliser les données personnelles chez les opérateurs télécoms ou sur les plateformes. En Israël, par exemple, l’Agence nationale chargée de la sécurité intérieure utilise les données de géolocalisation collectées depuis 18 ans pour identifier les personnes atteintes par le virus. Elle a omis de passer par le Parlement.

Ces articles peuvent vous interesser :

Aisne Tergnier prend son temps pour le deuxième tour

« C’est la double peine avec le déclenchement du confinement. On paie les indécisions du gouvernement et les fermetures des lits et des hôpitaux de proximité » proteste Aurélien Gall, premier secrétaire du PCF dans l’Aisne. Au lendemain du 1er tour des municipales, le jeune papa aurait bien voulu (...)

Vos témoignages de soutien envers les personnels soignants

Vous avez été très nombreux à répondre à notre appel sur les réseaux sociaux pour soutenir les personnels de santé, qui sont en première ligne dans la lutte contre cette épidémie et risquent chaque jour leur vie pour en sauver. Malheureusement, cinq d’entre eux ont déjà succombé au (...)

Vers une mise à l’abri sur le littoral Nord-Pas-de-Calais

Dans la perspective d’une évacuation et d’une mise à l’abri des personnes exilées de Calais et de Grande-Synthe, les associations d’aide aux exilés apprécient l’ouverture de dispositifs d’hébergement sur le littoral. La situation dramatique de ces personnes fuyant la guerre et les persécutions est en effet (...)

A la Une :

Coronavirus Appel au don du sang

En ces temps de crise sanitaire sans précédent, nos concitoyens malades ont toujours besoin de vos dons du sang. Malgré le confinement mis en place, les Français sont autorisés à se rendre dans l’Établissement français du sang (EFS) le plus proche de son domicile pour y donner son sang (sous réserve (...)

Coronavirus Soutenez les personnels de santé

Pour faire face à cette épidémie sans précédent, les personnels soignants, déjà éprouvés par des conditions de travail difficiles et des moyens insuffisants, sont en première ligne pour nous soigner et nous protéger. Ce sont aussi les premiers à être infectés par la maladie.

Afin de les remercier et leur (...)

Lire aussi :