Les petits épargnants dans le viseur

Publié le 10 janvier 2020

Le taux du livret A, déjà d’à peine 0,75 %, pourrait bientôt baisser à 0,50 %, soit nettement en-dessous de la hausse des prix. Ce n’est pas encore officiellement décidé, mais c’est déjà dans les tuyaux pour le 1er février. Certains se débrouillent nettement mieux. Les détenteurs d’actions des plus grandes entreprises, celles du CAC 40, ont vu leur valeur grimper de 25 % en moyenne cette année. L’épargne populaire, celle qui ne spécule pas, est depuis longtemps dans le viseur des macronistes et autres libéraux. Il s’agit de forcer les Français à investir dans l’économie-casino des boursiers. Mais, non seulement cette épargne risque de finir engloutie à la prochaine crise type 2008, mais en plus cet argent est avant tout mis de côté pour assurer les passages difficiles de la vie pour tout un monde de salariés mal payés ou précaires.

Ces articles peuvent vous interesser :

Cargill Haubourdin Le soutien de la métallurgie CGT

« Si vous ne luttez pas, vous n’obtiendrez rien ! » C’est ce qu’est venu dire Ludovic Bouvier aux ouvriers de Cargill Haubourdin menacés par une restructuration. Le responsable régional de l’Union syndicale des travailleurs de la métallurgie CGT (USTM-CGT) est venu apporter son soutien lors de (...)

Lille Les Algériens fêtent le nouvel an berbère

La manifestation hebdomadaire des Algériens, place de la République à Lille, a donné l’occasion, samedi 11 janvier (soit avec un jour d’avance), de fêter Yennayer, le jour de l’an des Berbères. Si les slogans dégagistes et anti-système algérien étaient toujours scandés, des pâtisseries, fruits et (...)

A la Une :

Lire aussi :