Lille. Stop à la répression antisyndicale

Publié le 8 novembre 2021

Jeudi 4 novembre, la CGT a organisé un rassemblement devant le tribunal administratif de Lille pour soutenir deux syndicalistes sanctionnés par la direction du CHRU. En 2018, Frédéric Herrewyn et Isabelle Bosseman (alors secrétaires généraux de la CGT) avaient fait l’objet de procédures disciplinaires pour des faits collectifs d’action syndicale. Ils avaient introduit un recours devant le tribunal administratif. Dans son appel au rassemblement lancé quelques jours avant le rendez-vous au tribunal, la CGT estime que, au-delà de ce cas, « c’est toute la CGT qui est attaquée dans sa mission de défense des salariés et du service public. »

Ces articles peuvent vous interesser :

Bruno Renoul, grand prix de l’enquête journalistique

À Roubaix, où ils sont confrontés au mutisme du maire Guillaume Delbar et des élus de la Ville, les journalistes n’ont pas la tache aisée. Nous avions déjà signalé dans ces colonnes le travail de nos confrères de La Voix du Nord et notamment de Bruno Renoul, chef-adjoint de la rédaction de (...)

A la Une :

Saint-Saulve Nouvel avis de tempête sur Ascoval

En dépit des multiples efforts des ouvriers et de la reprise de l’aciérie de Saint-Saulve par Saarstahl, de nouveaux soucis planent sur le site nordiste. La direction de Saarstahl veut limiter les effets de la hausse du prix de l’énergie. Pour ce faire, elle envisagerait de délocaliser en Allemagne, (...)

Lire aussi :