Monsieur le Préfet est trop bon

Publié le 6 janvier 2022

Dans un communiqué daté du 5 janvier, Louis Le Franc, préfet du Pas-de-Calais, rappelle que « tous les migrants qui le souhaitent peuvent être mis à l’abri, sans condition, au sein des CAES dans le Pas-de-Calais et en région Hauts-de-France ». Il précise que, compte tenu des conditions météorologiques, un renforcement de ce dispositif a été mis en œuvre du 21 au 23 décembre 2021. Depuis 2017, lit-on encore, 15 379 personnes ont été mises à l’abri et l’an dernier, 1 046 repas par jour ont été distribués. Les migrants ont également accès à l’eau. Ainsi, selon M. Le Franc, tout va bien dans le meilleur des mondes de l’exil. Au même moment, Human Rights Observers note qu’en décembre, 125 expulsions des lieux de vie ont eu lieu à Calais, 199 tentes et bâches y ont été saisies (82 détruites à Grande-Synthe), six matelas et 15 duvets ont été confisqués. À Grande-Synthe, toutes les douches ont été détruites ainsi que deux cuves de 1 000 litres d’eau potable.

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lens Profs, parents et lycéens main dans la main

Près d’une semaine après la grande mobilisation des enseignants et à la veille d’un second appel à la grève, des professeurs, lycéens et parents d’élèves se sont rassemblés devant la sous-préfecture de Lens ce mercredi 19 janvier. Une délégation a été reçue en début d’après-midi par le (...)

Lire aussi :