Wattrelos. J’aime mes urgences, je les défends !

Publié le 14 février 2020

La liquidation et la fermeture du service d’urgence du Centre hospitalier de Wattrelos (59) semble bien être un des objectifs principaux de la ministre de la Santé. C’est en tout cas la troisième fois qu’Agnès Buzyn, au travers de l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France, s’y attaque. Un appel est lancé pour un rassemblement devant l’hôpital vendredi 14 février à 13h30 (entrée rue du Dr Fleming). La CGT engage les patients, les usagers, le personnel soignant et les professionnels de santé à organiser la lutte et résister. Le syndicat demande à l’État et à la ministre des Solidarités et de la Santé « la fin des fermetures de lits et de services, l’accès pour tous à l’accueil des soins urgents, le financement et l’accueil des soins non programmés, la mise en œuvre et le financement de locaux adaptés à l’accueil et la prise en charge des patients, et de réelles mesures garantissant l’accès, la proximité et l’égalité de prise en charge de toute la population sur tout le territoire »

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :