Stratégie vaccinale contre la Covid-19

« Il faut faire confiance aux collectivités locales »

Publié le 22 janvier 2021 à 10:44

À bien des égards, la campagne pour la vaccination, qui a démarré en début d’année en France, a du plomb dans l’aile. L’élargissement aux plus de 75 ans et aux personnes souffrant de graves pathologies butte sur un problème d’approvisionnement. Au point que les centres de vaccination n’ont pas d’autre choix que de déprogrammer les personnes qui s’étaient inscrites, parfois après de grandes difficultés pour obtenir un rendez-vous.

Alors que l’accès à la vaccination est devenu l’une des questions majeures du moment pour sortir de la pandémie, il est une question qui revient sans cesse : « Quand vais-je pouvoir me faire vacciner ? » alors que même des « publics à risque » ne parviennent pas à avoir de rendez-vous. Dans l’Oise, où la préfecture refuse l’ouverture de lieux de vaccination par des communes parce que l’État n’est pas en capacité d’approvisionner correctement et à la hauteur des besoins, la section communiste de Beauvais a fait un point presse

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Simon Agnoletti L’écran de fumée permanent du gouvernement

Frédérique Vidal a passé une semaine compliquée. Prise au milieu de la tourmente sur l’islamo-gauchisme, elle tente de sortir de cette mauvaise passe en annonçant la gratuité des protections périodiques pour les étudiantes à la rentrée 2021. Financement ? Organisation ? Durée de l’opération ? Les (...)

À Dunkerque L’État n’est pas à la hauteur de la crise

Dans un communiqué paru la veille de la visite ministérielle, la section Dunkerque-Littoral du PCF avait publié un communiqué rappelant que « si les habitants de la Communauté urbaine de Dunkerque sont plus touchés qu’ailleurs, c’est davantage du fait de la position de carrefour de notre territoire que (...)

Vaccin Sanofi : Un discret parfum de scandale

Un vaccin dont la mise au point prend des mois de retard, une augmentation des dividendes hallucinante, des suppressions de postes dans la recherche. En pleine pandémie, et à part ses actionnaires, Sanofi ne se fait pas beaucoup d’amis.
Un vaccin mis au point par le laboratoire Pfizer qui est (...)

Simon Agnoletti De quels services publics a-t-on besoin ?

« Le service public, c’est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas. » Cette maxime on ne peut plus célèbre revient sur le devant de la scène depuis plusieurs semaines, et même plusieurs mois, avec la pandémie de la Covid-19 et ses conséquences. On pense d’abord au service public hospitalier pour répondre (...)

A la Une :

Défusion ? Du divorce dans l’air à Bruay-La-Buissière

L’élection, cet été, à la tête de Bruay-La-Buissière de Ludovic Pajot (Rassemblement national) a tendu les relations entre Bruay et la commune associée de Labuissière au point qu’un nombre croissant de Labuissiérois envisagerait volontiers une défusion. Le mariage avait été célébré en 1987, du temps où (...)

Lire aussi :