© Hervé Deiss
Odieux

Les larmes de Joseph Szwarc

Publié le 23 juillet 2021 à 11:27

Rescapé de la rafle du Vel d’Hiv, Joseph Szwarc, 94 ans, a dit son indignation lors de la Journée nationale des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français, le 18 juillet à Paris. Lors des journées qui avaient précédé, des manifestants anti-pass sanitaire et anti-vaccins avaient défilé en brandissant des pancartes évoquant le camp d’extermination d’Auschwitz ou montrant une étoile jaune barrée de l’inscription « sans vaccin ». « Cette comparaison est odieuse ! Il faut se lever tous contre cette ignominie, a-t-il notamment dit. Les larmes me sont venues, je l’ai portée l’étoile moi, je sais ce que c’est, je l’ai encore dans ma chair. »

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous