Réflexion sur la crise sanitaire

L’après ? Seulement « un peu pire » qu’avant ?

Par André CICCODICOLA et Dominique SICOT*

par ANDRE CICCODICOLA
Publié le 12 mai 2020 à 12:20

Le coronavirus frappe et la récession menace. Les pays dits riches seront particulièrement touchés : - 6,1 % dans l’ensemble des pays développés. Soit - 5,9 % aux États-Unis, - 6,5 % au Royaume-Uni, - 7 % en Allemagne, - 7,2 % en France, - 9,1 % en Italie et - 8 % en Espagne. 

En tablant sur une croissance de 4,5 à 6,6 % en 2021 selon les groupes de pays, le PIB des pays développés ne retrouverait pas le niveau de 2019 avant 2022. Cela signifie une récession pu

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous