Droits réservés
Conférence nationale du PCF

Les communistes veulent faire bouger les lignes du débat politique

par Philippe Allienne
Publié le 16 avril 2021 à 15:52

Sans surprise, la conférence nationale du PCF, réunie durant le week-end des 10 et 11 avril, a adopté le texte présenté par la commission et favorable à une candidature communiste à l’élection présidentielle de 2022. Les délégués se sont également prononcés à une très large majorité pour la candidature de Fabien Roussel. Reste aux adhérents de la valider d’ici le 9 mai. Les débats se sont déroulés entre le siège de la place du colonel Fabien et les fédérations, via une liaison internet.

« Je suis communiste parce que personne n’a encore trouvé une meilleure idée » écrivait Nâzim Hikmet. C’est précisément en citant le poète turc que Christian Picquet, chargé de présenter le texte amendé « Reconstruire l’espoir » (les propositions du PCF soumises aux sections et fédérations) a introduit la conférence nationale. La commission du texte, a pour sa part rappelé la sénatrice Éliane Assassi, a reçu 450 contributions individuelles ou collectives. Tous deux ont animé les travaux de la commission, en amont de la conférence des 10 et 11 avril.
Elle a v

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous