© Collection privée Brigitte Passebosc
Dans le canton d’Outreau

L’union de la gauche, ou presque

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 4 juin 2021 à 14:49

Parti sous sa propre bannière en 2015, le PCF avait obtenu 14 % des voix au premier tour dans le canton d’Outreau finalement remporté par les socialistes Annie Brunet et Sébastien Chochois, le maire d’Outreau. Celui-ci a, cette fois, fait le choix de l’union de la gauche en s’associant à Brigitte Passebosc, la maire communiste de Saint-Étienne-au-Mont. Ils retrouveront sur leur chemin le RN et la... France insoumise. Avec cette dernière, « aucun accord n’a été possible sur l’ensemble de l’agglomération. Julien Magrit, l’un de ses candidats, est d’ailleurs l’un de mes opposants au conseil municipal. Il y a un côté revanchard », note Brigitte Passebosc.

Voter pour des conseillers sérieux

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous