© Jacques Kmieciak
Canton d’Hénin-Beaumont 1

La gauche bien decidée à l’emporter

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 11 juin 2021 à 11:26

Pour déloger François Vial et Maryse Poulain (RN) des fauteuils qu’ils occupent depuis 2015 au conseil départemental, le PS et le PCF jouent la carte de l’unité dans ce canton composé d’un tiers de la commune d’Hénin-Beaumont, de Dourges, Montigny-en-Gohelle et Oignies. « Ici, l’union s’imposait pour faire barrage à l’extrême droite. Une union d’autant plus naturelle qu’avec le PS, nous appartenons à la même majorité départementale », lance Gianni Ranieri, le secrétaire du PCF d’Hénin-Beaumont. Avec Inès Taourit, élue d’opposition (divers gauche) à Hénin, il forme le duo de remplaçants de Marcello Della Franca (PS) et Fabien

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous