Droits réservés
Nord

La gauche veut reconstruire une vraie politique sociale

par Philippe Allienne
Publié le 14 mai 2021 à 11:24 Mise à jour le 18 mai 2021

Le Parti communiste, le Parti socialiste, les écologistes et les mouvements de gauche ont conclu un accord de rassemblement dès le 1er tour dans la majorité des cantons nordistes.

L’enjeu est de taille. Lors des dernières élections, sur les 41 cantons du département, 15 avaient été remportés par les candidats de gauche et 26 par celles et ceux qui ont constitué le groupe Union pour le Nord. Ces derniers font face à deux groupes d’opposition : le groupe socialiste, radical et citoyen (dix cantons) et le groupe communiste, républicain, citoyens et apparentés (cinq cantons). Le président de ce dernier, Charles Beauchamp, qui se représente avec Maryline Lucas da

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous