Droits réservés
Mineurs non accompagnés

Une dimension humaine et solidaire du Département

par Philippe Allienne
Publié le 11 juin 2021 à 12:44

Parmi les domaines qui ressortent de la compétence du conseil départemental, celui des mineurs non accompagnés (ou mineurs isolés étrangers selon l’ancienne dénomination) demeure peu connu. Il est d’autant plus important qu’il fait l’objet d’attaques répétées de l’extrême droite et d’un regard peu bienveillant de la droite. Le Nord accueille 4,5 % de ces jeunes.

Nous avons tous en tête l’histoire de Maya Magassouba, ce jeune Guinéen arrivé en France après avoir fui les violences de son pays et après avoir traversé, au prix de nombreuses souffrances et au péril de sa vie le Niger, le Mali, la Lybie et la Méditerranée. Encore mineur, en 2017, année de son arrivée dans le Nord, il avait été placé dans un foyer à Dunkerque par l’Aide sociale à l’enfance (ASE). Très volontaire et désireux de s’intégrer à la soc

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous