EUROPÉENNES

Des candidats à l’écoute du terrain

par Mathieu Hébert et Ousmane Mbaye
Publié le 18 février 2019 à 17:27

« Depuis le meeting de Marseille, le 5 février, c’est mieux. Ça a donné la patate. Beaucoup de candidats ont retrouvé la pêche.  » Ian Brossat, tête de la liste PCF aux élections européennes, mesure le bon accueil rencontré dans les médias et sur le terrain, à près de cent jours du scrutin. Il participait à une réunion de travail, jeudi 14 février à Hellemmes, avec les candidats et responsables PCF des Hauts-de-France.

Thèmes de campagne, agenda, remontées de terrain... L’ordre du jour est dense, à la hauteur des attentes. Point fort : « le message passe bien  », analyse Ian Brossat. « Notre liste ne ressemble à aucune autre et, parce qu’elle est composée essentiellement de représentants du monde du travail, elle est cohérente avec ce qu’on porte : une Europe des gens et pas de l’argent  ».

Pour concrétiser cette

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

par Mathieu Hébert, Ousmane Mbaye

par Mathieu Hébert, Ousmane Mbaye