Maxime Deram et Virginie Quenez du PCF passent le relais aux candidats d’EELV. © Section PCF du Calaisis
Dans le Calaisis

Deux candidats écologistes pour la Nupes

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 13 mai 2022 à 11:44

Il était, avec Virginie Quenez pour suppléante, le candidat du PCF dans la 7e circonscription du Pas- de-Calais (Audruicq, Calais). Maxime Deram ne portera pas les espoirs de la Nupes en juin prochain.

C’est Jean-Pierre Moussally (EELV), conseiller municipal à Calais, et Brigitte Rotar, qui représenteront la coalition de gauche dans le Calaisis. « Je suis forcément un peu déçu puisque nous avions établi un plan de campagne et déjà distribué des tracts. Nous avons discuté en section pour savoir si nous maintiendrons ou non notre candidature, mais finalement la raison l’emportera... Nous appliquerons les décisions nationales », souligne Maxime Deram.

Rompre avec le libéralisme

« Les communistes de Calais ont pris acte de l’accord national entre la France insoumise et notre parti, négocié à Paris, après d’âpres débats et assez loin des réalités locales. En conséquence et en responsabilité, nous avons décidé de retirer la candidature de Maxime Deram et Virginie Quenez pour donner toutes les chances à la gauche de rupture profonde avec le libéralisme d’obtenir la majorité à l’Assemblée nationale », soulignait, le 7 mai dernier, Sébastien Coté, le secrétaire de la section du PCF du Calaisis. Pierre-Henri Dumont (LR), député sortant, Henri Waroczyk (LREM), Marc de Florian (RN), François Millot (LO) figurent notamment parmi les autres candidats déclarés.

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous