Raphaël Mequignon (en rouge) s'était déjà présenté à la Départementale dans le Ternois en 2021 © Jacques Kmieciak
1re circonscription du Pas-de-Calais

La réaction de Raphaël Mequignon

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 13 mai 2022 à 11:49

La France insoumise a choisi de présenter ses militants dans la 1re circonscription du Pas-de-Calais. Les communistes Karine Classe et son suppléant Raphaël Méquignon se retirent donc de la course à la députation.

« J’ai fait le choix de la raison et je retire ma candidature », souligne Raphaël Mequignon. La décision de la FI provoque cependant chez ce technicien à Enedis « une certaine frustration et incompréhension ». Il regrette que la FI « n’ait pas pris en compte l’engagement, l’ancrage dans le territoire en prenant le risque de mettre en péril l’espoir d’une majorité pour de grandes réformes sociales et démocratiques ». Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon « s’est ainsi attribué un maximum de circonscriptions quitte à parachuter des candidats dans des circonscriptions où d’autres personnalités de gauche étaient pourtant en position plus favorable ». C’est le cas dans la 1re du Pas-de-Calais qui s’étend de Bapaume à Auxi-le-Château. C’est Éric Cagnache du Doullennais dans la Somme, qui portera les espoirs de la Nupes. « Je lui souhaite bonne chance pour sa campagne ! Je resterai attentif au résultat et conserve l’espoir d’un rassemblement des travailleurs et du peuple pour un avenir heureux ! » conclut le militant communiste de 41 ans.

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous