Report du second tour des municipales

De nombreuses questions et un risque d’annulation

par Philippe Allienne
Publié le 9 avril 2020 à 18:52

Avocate à la Cour et spécialiste de droit public, Corinne Lepage possède une grande habitude du droit des collectivités locales et du droit électoral. Co-auteure du Code électoral 2020, chez LexisNexis, un guide destiné aux candidats, elle a répondu à nos interrogations sur le report du second tour des municipales 2020 et ses conséquences.

À l’issue du premier tour des municipales, le 15 mars 2020, plus de 30 000 élections ont été acquises. Un second tour est nécessaire pour environ 5 000 communes. Le problème est que le conseil des ministres du 17 mars, dans le contexte de la crise sanitaire et du confinement, a abrogé le décret de convocation pour le second tour prévu le 22 mars. En principe, les électeurs devraient être reconvoqués en juin. Mais rien n’est moins sûr. On parle d’une possibilité pour octobre,

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous