Hénin-Beaumont

Des citoyens décident d’« oser » pour leur ville

Publié le 2 février 2019 à 19:40 Mise à jour le 26 novembre 2019

Deux cérémonies pour les vœux, et deux visions du monde diamétralement opposées dimanche 27 janvier. A Hénin-Beaumont, l’opposition construit sur de nouvelles bases. Objectif 2020 avec dix-neuf vœux pour la ville et ses habitants.

En fin de matinée, plusieurs centaines de personnes, dont un grand nombre de militants RN (ex-FN) venus de tout le secteur, ont assisté aux vœux de Steeve Briois et à un interminable discours d’autocongratulation qui aura permis au maire d’extrême droite d’avancer quelques propositions.

Steeve Briois a ainsi acté définitivement la non-réouverture de l’ancien cinéma Espace Lumière, dont les locaux accueilleront l’

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous