Intercommunalités : la clé de la réussite des territoires et des hommes

Publié le 3 juillet 2020 à 16:42 | Mise à jour le 6 juillet 2020

Une fois les conseils municipaux installés juridiquement vient le tour des intercommunalités. Un « troisième tour » plus discret et pourtant influant directement sur la plupart de nos gestes ou nos besoins quotidiens, de la piscine au traitement des déchets, en passant par les transports publics.

La semaine prochaine auront lieu les élections des exécutifs dans les communautés d’agglomérations et les communautés de communes. Souvent considérée comme le troisième tour des municipales, cette élection va fixer pour les six années à venir l’axe politique de fonctionnement et d’équilibre pour la mise en œuvre des compétences partagées, de plus en plus étendues, mais aussi définir les priorités selon les territoires. D’où l’importance d’avoir des représ

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Somme À Bussy, un communiste remet le comte à sa place

« Nous conservons la quasi-totalité des communes gérées par des communistes ou apparentés » indique Jacky Hénin, secrétaire du PCF dans la Somme. Malgré la perte dramatique de Longueau, il relève une commune supplémentaire au soir du second tour avec Bussy-lès-Poix.
Les Amiénois(e)s se sont à nouveau (...)

Municipales 2020 Coup de projecteur sur les batailles menées

À Annay-sous-Lens, c’est la liste d’union annaysienne « Annay-sous-Lens la ville qu’on aime pour vivre ensemble » qui fait l’écart au second tour avec 54,15 % des voix face à la liste « L’esprit village au coeur » qui réalise 45,84 %. 138 voix d’écart et un village 100 % de gauche ! À noter le taux (...)

Lire aussi :