« Nogent en commun » mobilise toutes les énergies à gauche

par Franck Jakubek
Publié le 5 juin 2020 à 18:17

Le maire sortant de Nogent-sur-Oise n’est pas près de se remettre du résultat du 1er tour des municipales le 15 mars. En ballotage avec 44 % des voix, l’ancien élu socialiste d’il y a six ans marchait cette fois sous les couleurs de La République en marche. Derrière lui, « Nogent en commun », conduite par Loïc Pen, avec 25 % des voix, compte bien rattraper cet écart de 700 voix. « Sur une ville de 20 000 habitants, c’est possible. Surtout qu’au premier tour, 7 900 personnes ne se sont pas déplacées au bureau de vote » rappelle Loïc Pen.

Mercredi 3 juin, Fabien Roussel est venu à la rencontre des personnels hospitaliers de l’hôpital de Creil accompagné de Loïc Pen, médecin-urgentiste et tête de liste de « Nogent en commun ».

© Droits réservés

Le premier enjeu était de réinstaller la gauche à Nogent et constru

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous