Municipales 2020

Un engagement porté par des convictions fortes

Envisager l'avenir avec confiance

par Franck Jakubek
Publié le 26 juin 2020 à 14:39

Bruay-la-Buissière (62) est la cible du RN, comme beaucoup de communes du bassin minier. Engagé en politique depuis les années 80 avec Serge Janquin, Bernard Cailliau fera face au député et conseiller régional Ludovic Pajot, conseiller municipal de Béthune depuis 2014. Dans cette bataille entre l’humanisme et l’isolement, les électeurs doivent se mobiliser pour qu’aucune voix n’aille à l’extrême droite.

Bernard Cailliau a du tempérament. « Je travaille. Je suis serein. Nous faisons campagne. » Quelques mots simples mais qui posent une carrure à la hauteur de l’enjeu pour Bruay-la-Buissière. Bernard Cailliau et la liste « Avec force et respect pour Bruay-la- Buissière » est arrivée en tête de la gauche avec 34,48 % des voix. Quatre points certes derrière le député RN Ludovic Pajot, arrivé en tête des quatre listes présentes au premier tour, mais avec la certitude que la gauche a le potentiel de voix pour l’emporter au second tour.

Le maire sortant, Olivier Switaj, arrivé

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous