© Service communication de Sallaumines
Bras de fer avec Pas-de-Calais Habitat

À Sallaumines, la municipalité voit rouge

par Jacques Kmieciak
Publié le 26 mars 2021 à 11:16

« Un mépris inacceptable ! Nous ne comptons pas laisser faire sans réagir ! » Maire de Sallaumines, Christian Pedowski n’en revient toujours pas de la désinvolture avec laquelle Pas-de-Calais Habitat traite le dossier de la réhabilitation immobilière du quartier des Blanches Laines.

Et pourtant, tout semblait bien engagé. En 2015, le bailleur procédait, sur l’insistance de la Ville, à la destruction de l’ensemble Picasso. « Les appartements étaient vétustes sans doute en raison du manque d’entretien. C’était devenu une zone de non-droit. De toute façon, je ne voulais plus de ce type d’habitat pour les Sallauminois. À l’époque, nous avions relogé les 80 foyers », souligne Christian Pedowski. Pas-de-Calais Habitat définissait alors un projet pluriannuel autour de la construction à partir de 2017 d’une trentaine de logements individuels dits « sociaux » en lieu et place des tours détruites. Situés à proximité, les immeubles Leblond et Guislain devaient quant à eux faire l’objet d’une enti

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous