SANTÉ

Avec Alain Bruneel, un millier de personnes au chevet de l’hôpital de Douai

par Mathieu Hébert
Publié le 21 décembre 2018

« Madame la directrice de l’Agence régionale de santé, ne touchez pas à notre hôpital  ». Ainsi commence le texte des quelque 1500 cartelettes-pétitions remises à l’Agence le 10 décembre par le député Alain Bruneel, avec le maire PCF de Waziers et deux représentants CGT du personnel.

L’élu communiste, déjà à l’origine d’une gigantesque chaîne humaine autour du centre hospitalier de Douai en avril, multiplie les initiatives pour éviter une nouvelle saignée dans l’établissement public, qui fait l’objet d’un sévère plan d’économies, évaluées

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

EUROPÉENNES Des candidats à l’écoute du terrain

« Depuis le meeting de Marseille, le 5 février, c’est mieux. Ça a donné la patate. Beaucoup de candidats ont retrouvé la pêche. » Ian Brossat, tête de la liste PCF aux élections européennes, mesure le bon accueil rencontré dans les médias et sur le terrain, à près de cent jours du scrutin. Il participait à (...)

Lire aussi :