ARTOIS

Menaces sur la Maison médicale de garde de Béthune

Publié le 8 novembre 2018 à 17:37 | Mise à jour le 1er janvier 2019

Avec les médecins qui s’y relaient, la Maison médicale de garde accueille chaque année 6000 patients, soulageant d’autant les urgences du centre hospitalier de Béthune. Mais celle-ci pourrait fermer, en raison d’un désaccord entre les médecins et l’Agence régionale de santé, qui souhaite étendre le périmètre de référence de la structure jusqu’à La Bassée. « Si la Maison ferme, cela alourdira la fréquentation des urgences  », prévient Henri Tobo, des Retraités CGT de Béthune (notre photo). C’est pourquoi l’organisation appelle à la ten

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Programme Les 10 propositions du PCF pour la France

Dix propositions, pas moins, pour préparer un autre avenir pour la France. C’est la réponse du PCF à la crise actuelle, à la mobilisation des gilets jaunes, au débat national. Loin des idées toutes faites, il s’agit de franchir de nouvelles étapes en osant briser les règles.

1. Augmenter le SMIC (20%), (...)

A la Une :

Lire aussi :